Menú principal
Pyrénées Catalanes Le Territoire

Pyrénées Catalanes Le Territoire

on 7/Ago/2017 in Noticias, Sin categorizar | 0 comments

Situées à l’extrémité orientale de la chaîne, les Pyrénées catalanes regroupent des micro-territoires aux entités géographiques, biologiques et climatiques différentes. Nous vous invitons, lors de votre séjour, à en découvrir les richesses :

Le Capcir :

Surnommé le petit Canada, pour ses grandes étendues sauvages, le Capcir est le plus haut plateau habité d’Europe, 1500m d’altitude en moyenne. Les glaciers du Quaternaire (période géologique de -2,6 millions d’années à aujourd’hui) ont modelé des paysages fascinants : cirque des Camporells, relief érodé du Madres, vallée en U du Galbe. Des espèces comme le Lagopède alpin, un oiseau qui devient blanc l’hiver pour mieux se camoufler, sont adaptées pour vivre en haute montagne. Les formes extravagantes du pin à crochets, torturées en altitude par le vent, la neige et le froid contrastent avec la forêt de la Matte où se concentrent un grand nombre d’activités sportives et familiales. L’agriculture a également façonné le paysage et rappelle l’usage millénaire de cet espace.

La Cerdagne et la Cerdanya :

Ce plateau transfrontalier franco – espagnol perché à 1200 mètres d’altitude se prête idéalement à la recherche et à l’amélioration des performances physiques des athlètes de haut niveau ave cle Centre National d’Entrainement en Altitude de Font-Romeu. La Cerdagne bénéficie d’un ensensoleillement record avec près de 3000 heures d’exposition par an. Il n’est donc pas étonnant d’y trouver des centres de recherche sur l’énergie solaire avec la centrale Thémis et les fours solaires d’Odeillo et de Mont Louis – plus ancien four solaire du monde (1949). Autre particularité : l’enclave espagnole de Llivia est une marque de l’histoire et des luttes passées entre les royaumes d’Espagne et de France qui s’achèveront en 1659 avec le traité des Pyrénées.

Le Conflent :

Terre de mémoire, dominé par le Canigo, montagne sacrée des catalans et véritable vgie maritime, le Conflent abrite des chefs d’oeuvre d’architectures, civiles et militaires. Les abbayes de Saint-Michel-de-Cuixa et Saint-Martin-du-Canigou, hébergeant toujours des communautés religieuses, sont imposantes de sérénité. Les villages perchés d’Evol, Mosset et Eus, appartiennent au réseau des plus beaux villages de France et les cités de Villefranche-de-Conflent et de Mont Louis, fruits du génie de Vauban sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le Conflent est une terre agricole par excellence, comme en témoignent les nombreux canaux d’irrigation et les vestiges des terrasses en balcons. Des vergers et jardins verdoyants naissent des fruits et légumes savoureux à l’instar de la pomme dans la vallée gourmande de la Rotja. Le Conflent est ainsi naturellement reconnu pour l’élevage, le maraichage et l’arboriculture.

Post a Reply

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *